Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Lady V.

Marine Le Pen se présente aux élections législatives

Marine Le Pen se présente aux élections législatives

Mis à jour.

 

Marine le Pen continue le combat et se présente aux Législatives, malgré son échec aux Présidentielles. laissons lui la parole :

 

Retour sur images :

Cet échec s'explique par au moins quatre raisons

1. Le Grand débat de l'entre-deux-tours : La prestation très offensive de Marine le Pen l'a à nouveau diabolisée

Elle était bien fragile cette image si difficile à construire d'une Marine apaisée.

Et il a suffit de 2 heures d'une prestation à mi-chemin entre  agressivité et arrogance,

probablement expliquées par la fatigue d'une campagne épuisante, et une grande émotivité, 

pour qu'elle ait le même effet sur les français que

la colère de Segolène Royal contre Nicolas Sarkozy..

 

2. Les français aiment le self-control même s'il est vide d'idées.

Colère saine ou colère patriote, les français aiment un président qui ait du self-control et ne montre pas ses émotions.

Et Marine a perdu entre 6 et 10 points

Suivant les sondages qui la créditaient de 40 % des voix avant le débat, ou même un peu plus, Marine a re-terni son image.

Elle fait à nouveau peur au français. Bien sûr une peur non fondée mais entretenue par toute la campagne médiatique...

Ce qui n'a de toute façon rien changé, et n'a pas joué sur son élection, car elle partait de trop bas, et son ascension a été bloquée en permanence par le matraquage médiatique, qui a saisi ce prétexte  pour donner un dernier coup.

 

3. Le Matraquage des médias aux ordres. La presse a été unanime à tirer sur Marine Le Pen avant et au lendemain du débat de l'entre deux tours, et a même parlé de "naufrage", sans jamais s'attaquer à Emmanuel Macron pourtant aussi agressif en paroles.

Pourtant, moi qui ai écouté le débat en intégralité, je n'y ai vu aucune faute grave de la Présidente du Front National, j'ai pu remarquer qu'elle dominait entièrement le débat, me faisant penser à un match de boxe, où l'un des boxeurs n'arrête jamais de frapper.

Si Emmanuel Macron n'a pas été mis KO, j'ai pu admirer de sa part quelques bonnes réparties, (peut-être soufflées d'une oreillette, comme le murmure déjà la toile, c'est une info qui reste à vérifier) et aussi y repérer des inexactitudes, même des mensonges.

4. L'émotivité de Marine Le Pen et le piège de Macron

MLP a fait "du Trump", le sarcasme en plus et est tombée dans le piège d'un E.M. qui avait annoncé

qu'il partirait s'il devait servir de punching ball...

Marine le Pen a fait "du Trump", peut-être pour tenter de mobiliser l'électorat de J.L. Mélanchon, peut-être par excès d'émotivité, et Emmanuel Macron lui a emboité le pas.

Nous avons eu un grand show à l'américaine, nous ne l'avons pas supporté et nous n'en sommes pas encore revenus

Ce que les médias ne disent pas c'est que les deux candidats ont été du même niveau, s'invectivant a tour de rôle, et je suis étonnée qu'on ne parle que du "naufrage" de Marine, sans évoquer celui  d'Emmanuel Macron, cynique et méprisant,  qui n'a pas hésité à traiter son adversaire de parasite et accumuler les mensonges d'un ton assuré.

Cependant sa prestation  fut excellente, sur le plan de la communication et de la forme, car en dehors des son petit sourire, il n'a pas pris sa partenaire de haut par des signaux non verbaux, pas de gestes déplacés, pas de rire excessif.

Si Emmanuel Macron est un leader  en marketing, entrainé à la banque d'affaires, capable de prendre les arguments de son adversaire et de les retourner, ce n'est pas pour autant qu'il sauvera la France puisque son programme est de la détruire.

Par ailleurs son annonce, machiavélique, a probablement pris sur une MLP épuisée physiquement, en fin de campagne, qui manquait de recul, et qui a tout tenté pour le faire abandonner.

Mais elle a gagné une audience de plus, le lendemain du choc qu'elle a créé,

Pour nous redonner courage, n'oublions pas les meilleurs moments du discours de Marine Le Pen à Ennemain,  dans la Somme,

audibles sur France Info qui avait aussi relevé la déclaration d'amour du public..

 

 

Au soir de l'élection Présidentielle, Marion Maréchal - Le Pen est très déçue. Elle annoncera son abandon-retrait de la politique le lendemain :

Trop peu d'initiatives pour Marion Marechal-Le Pen

 

Très déçue par l'échec du FN, Marion Maréchal-Le Pen a probablement mis dans la balance le peu d'initiatives qui lui a été laissé dans la campagne électorale, les ennuis judiciaires et financiers à venir du FN, et sa vie de femme et de Maman.

 


"Nous n'avons pas réussi à faire en sorte que cette élection soit comprise comme un référendum pour ou contre  la France libre et souveraine, pour ou contre l'immigration massive, pour ou contre l'insécurité, pour ou contre l'Union Européenne telle que nous la connaissons" etc...

Cette pourtant excellente campagne présidentielle a échoué et pourtant elle avait été épurée des thèmes qui pouvaient  fâcher : l'identité française, l'immigration galopante etc...

 

Nous savons que la communication non verbale, c'est à dire la posture, l'intonation etc... représente 93% du message reçu, et les mots seulement 7%.

Marine le Pen, et la France l'auront, en mai, très chèrement payé.

***

 

Vous avez aimé ce blog, aidez-le à vivre, suivez le, en cliquant  ici

et n'oubliez pas de suivre la Lady sur twitter Lady V. @lesinfodelady0

Marion et Marine

Marion et Marine

Commenter cet article