Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Lady V.

Better Call Saul Saison 3 : Cette saison démarre enfin au bout de 2 épisodes et demi.

Mis à jour

 

Il faut plus de 2 épisodes, avec beaucoup de longueurs, pour finalement comprendre où le réalisateur souhaite nous mener.

 

De très beaux paysages,  le charisme de Mike et Jimmy, nous aident à passer le temps,

Il faut vraiment le mériter pour avoir droit à l'action et la compréhension.

Mais ensuite, on ne le regrette pas. Génial !

 

 

 

 

 

+++

 

Toute contente de découvrir le 1er épisode de cette  saison 3, je suis restée sur ma faim.

J'ai pourtant été patiente, supporté d'interminables plans dans le désert, de démontage de voiture dans une casse, de Mike  seul...

De Jimmy et son amie, Kim, où l'action est presque incompréhensible.

Puis j'ai décidé de le regarder une deuxième fois, et devant l'inaction totale, je me suis endormie. On est donc terriblement loin de Breaking Bad. On a peine à croire que ce soit du même auteur.

Alors n'ayant toujours rien compris, j'ai cherché sur internet et trouvé ceci, qui m'a un peu éclairée :

Après un an d’absence, le meilleur avocat d’Albuquerque revient dans la troisième saison de Better Call Saul. Si cette dernière prend une fois de plus le temps de dérouler l’intrigue, elle pourrait néanmoins être la saison qui se rapproche le plus de Breaking Bad . Alors, on regarde ?

 

Cet article comprend des spoils dévoilant l’intrigue des deux précédentes saisons ainsi que quelques éléments mineurs de la saison 3.

Grand seigneur, avant le visionnage du premier épisode de la saison 3 de Better Call Saul, Netflix nous propose un rapide résumé des saisons précédentes. Il faut dire que la fin de la deuxième saison laissait le spectateur en proie au doute. Jimmy McGill avouait à son frère avoir trafiqué le dossier de Mesa Verde, pour qu’il perde l’affaire au profit de Kim Wexler, sans savoir que ce dernier l’enregistre à son insu. De son côté, Mike est interrompu dans sa tentative d’assassinat et pense être surveillé.

 

 

En toute logique, on s’attendait à trouver des réponses dans ce début de troisième saison. Eh bien, non. Les showrunners choisissent de combler nos interrogations… Avec plus de questions.

Oui, Mike est bel et bien suivi, mais par qui ? Et surtout, pourquoi ? Quant à Chuck McGill, il va effectivement se servir de l’enregistrement pour nuire à son frère, mais d’une façon encore inconnue.

Et Jimmy dans tout ça ? Il tente, tant bien que mal, de maintenir sa carrière d’avocat et sa vie personnelle dans le droit chemin, sans céder à ses démons.

Slippin’ Jimmy

Il est toujours très difficile, voire impossible, de juger de la qualité d’une série, à fortiori d’une saison, en ne visionnant qu’un épisode. Concernant Better Call Saul, cet exercice devient plus simple tant cette troisième saison s’inscrit dans la droite lignée des deux précédentes.

 

Le spectateur fait face a du Vince Gillian pur jus, à savoir une mise en scène ultra calibrée, qui alterne entre des plans-poitrine, avec un premier plan souvent occupé (sur les lignes de force qui plus est), et des plans larges fixes dont l’action ou le point d’intérêt est régulièrement excentré.

 

On constate également que l’ambiance est bien maîtrisée. Une fois de plus, le créateur de Breaking Bad parvient à rendre captivantes des scènes sans dialogues, ni action, ( pas d'accord, je me suis réellement endormie) qui pourraient être perçues comme des lenteurs de prime abord. Aussi, cette nouvelle saison démarre tranquillement, sans coup d’éclat. (C'est le moins qu'on puisse dire !)

 

Bob Odenkirk, toujours aussi bon dans son rôle de Jimmy McGill, est relativement discret dans ce premier épisode, laissant sa place à Mike, interprété par le tout aussi bon Jonathan Banks. Il faut dire que Vince Gillian continue de prendre le temps de mettre en place un personnage principal, autour duquel gravitent des personnages secondaires qui, eux, évoluent rapidement.

Car si le spectateur s’est habitué depuis deux saisons à voir Jimmy McGill, il attend toujours de voir sa transformation en Saul Goodman, avocat véreux au charisme indéniable qui offre ses services à Walter White.

Tired of Jimmy ? Better Call Saul

Pourtant, cette troisième saison pourrait bien être celle du changement, celle qui se rapproche le plus de Breaking Bad. De par son casting déjà, avec l’arrivée de Giancarlo Esposito. Si ce nom ne vous dit rien, il s’agit de Gustavo « Gus » Fring, méchant remarqué de Breaking Bad. Dans une interview pour Première, Vince Gillian confie que cette saison sera l’occasion de voir comment le fondateur de la chaîne de restaurant Los Pollos Hermanos a forgé son empire. Comment il est devenu le parrain du trafic de crystal meth à Albuquerque.

 

Qui plus est, si l’on en croit les rumeurs et les annonces distillées par l’équipe de la série au fil des interviews ces derniers mois, Gus Fring ne sera pas le seul personnage de Breaking Bad à faire une apparition dans cette saison.

Un autre rapprochement avec Breaking Bad se constate au niveau de l’intrigue. Cette troisième saison est bien partie pour se placer comme une charnière dans l’histoire de Jimmy McGill. Celle de sa chute, non pas vers le côté obscur de la force, mais vers l’inévitable, à savoir devenir Saul Goodman.

Une lente descente aux enfers qui n’est pas sans rappeler celle de Walter White. D’autant que Bob Odenkirk, interrogé par Variety, a confirmé que les fans verront pour la première fois Saul Goodman au cours de la saison 3.

D'après le Journal du Geek.

 

Bon c'est déjà mieux. J'en sais un peu plus. Et vous aussi.

 

 

Voir aussi

 

 

***

 

Vous avez aimé ce blog, aidez-le à vivre, suivez le, en cliquant  ici

et n'oubliez pas de suivre la Lady sur twitter Lady V. @lesinfodelady0

 

Commenter cet article