Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Galaad

E. Macron au Louvre le 7 mai 2017

E. Macron au Louvre le 7 mai 2017

Mis à jour

Avec une Assemblée Nationale non représentative de l'immense majorité des français, et la présence de 8 députés frontistes dont Marine Le Pen, ré-écoutons les paroles de Boris Le Lay au moment de l'Affaire Fillon, même si ce n'est pas tout à fait cela  :

 

"Il y aura un phénomène de cohabitation, un centre très flou, et pas de majorité à l'Assemblée pour la mettre en oeuvre

et une présence  du Front national à l'Assemblée.

 

Il se profile une paralysie du gouvernement français."

Emmanuel macron est loin d'avoir une majorité présidentielle.

 

57 % des Français n'ont pas voté pour lui au 2e tour.

 Vers une paralysie du Gouvernement français, le Chaos en France après les Elections : La terrible "Prophétie" de Boris Le Lay

 

Boris Le Lay est un militant nationaliste et patriote français, réfugié au Japon.

Il a été condamné à deux ans de prison ferme pour deux articles. (Voir tout en dessous la chronique dans Breizh Info)

 

 

L'avis de Boris Le Lay, sur l'après élections, n'est pas illogique, et pourrait bien prendre la tournure d'une "prophétie".

 

 

Quand à Boris Le Lay, il le dit lui même : Je ne suis pas devin !

 

 

Voir Ici la chronique de la condamnation de Boris Le Lay :

Boris Le Lay avait déjà été condamné à six mois de prison ferme l’an passé, en 2015, pour avoir déclaré sur son site Internet qu’il n’existait pas de « celtes noirs », propos qu’aucun historien n’a à ce jour remis en question.

Dans la foulée, il était revenu sur sa condamnation dans une tribune libre intitulée « Ma condamnation préfigure la votre, vous deviendrez les esclaves des musulmans sur la terre de vos ancêtres »

C’est cette tribune qui lui a valu la plainte de Fatou Mano, Boris Le Lay évoquant la partialité de la magistrate aux origines africaines dans sa première condamnation : « Car, comme le prénom du procureur précité le laisse paraître, c’est bien une africaine qui a été chargée de mener la charge contre le Breton que je suis. Ceci à Quimper, ancienne capitale de la province de Cornouaille évangélisée par Saint Korentin

écrivait-il alors avant de poursuivre : « J’ai été condamné par une “justice” raciale et tribale explicitement en guerre contre le monde blanc, contre le christianisme, contre l’Europe et, par voie de conséquence, contre la Bretagne. Ce que la coalition des traîtres socialo-marxistes appuyant l’entreprise appellent “la république” diversitaire.»

et d’annoncer : « Des tribunaux composés d’afro-musulmans, excités par le virus marxiste de l’antiracisme, se dresseront sur la terre de vos ancêtres pour vous condamner. Le motif de cette condamnation sera votre simple existence, vous Européens, vous Chrétiens. Et la mémoire de vos ancêtres sera convoquée à la lecture de l’acte d’accusation pour légitimer votre assassinat, votre dépossession complète.»

 

Pour ces propos, le tribunal est allé ce jeudi soir bien au delà des réquisitions du parquet. Ce dernier avait en effet requis 8 mois de prison ferme mais le tribunal a finalement condamné Boris Le Lay à un an de prison ferme, ainsi qu’à la révocation du sursis prononcé par la cour d’appel de Rennes en 2013, portant ainsi sa peine à deux ans de prison ferme, assortie d’un mandat d’arrêt à son encontre. Il devra, par ailleurs, verser 1€ symbolique à la magistrate quimpéroise.

D'après Breizh info

 

Voir aussi 

 

 

***

 

Vous avez aimé ce blog, aidez-le à vivre, suivez le, en cliquant  ici

et n'oubliez pas de suivre la Lady sur twitter Lady V. @lesinfodelady0

Commenter cet article