Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Arthur

DOSSIER : Qui est Daniel CONVERSANO ?

Mis à jour.

 

Daniel Conversano est un artiste, militant, nationaliste et patriote français d'origine italienne.

 

Il est pacifiste .

 

Il est le partisan d'une re-migration africaine et maghrébine totale et urgente, et pense que le choc des civilisations sera incontournable et initié par les populations migrantes,

au contraire d'autres figures d'extrême droite comme Alain Soral, qui préfèrerait une réconciliation islamo-chrétienne éventuellement suivie d'une re-migration partielle et volontaire en douceur, et qui croit que le choc des civilisations est évitable.

 

Auteur de la page Daniel Conversano (ex On aime la France), qui totalise presque 18 000 mentions " j'aime", sur Facebook, journaliste blogueur pour Vive l'Europe, il interviewe régulièrement des personnalités nationalistes. Cette  émission mensuelle, est suivie par plus de 5100 personnes et diffusée sur sa chaine youtube, qui atteint plus de 11 000 suiveurs.

Une de ses vidéos, enregistrée sous le choc de l'assassinat du Père Jacques Hamel, prêtre catholique en pleine messe, a atteint près de 80 000 vues, avant d'être censurée par youtube.

En avril 2017, il interviewe Henry de Lesquen, Président de Radio Courtoisie, et en mai Oleg, l'esprit viking :

 

Daniel Conversano a été violemment agressé le 6 décembre 2016 par Alain Soral, lors d'un débat, et blessé, il a voulu continuer à débattre.

 

Je lui ai décerné une place dans mon

 

Même si la Lady et toute l'équipe de rédaction n'approuvent pas la totalité de ses propos.

La Lady défend avant tout la liberté d'information et d'expression.

 :

Laissons parler Daniel Conversano  qui se livre ici  :

Daniel Conversano a interviewé Robert Faurisson, l'enseignant en lettres modernes, en juin 2017,

L'autre Robert Faurisson, le révisionniste littéraire (juin 2017)

et cette interview de littérature et de poésie, est actuellement interdite à la diffusion en France sur youtube,

 

***

 

 

Son franc succès sur la toile, pourrait s'expliquer par l'espoir nouveau qu'il suscite,

chez de jeunes français, auparavant désespérés par la prise de conscience de la disparition de la culture et de la population européenne,

confirmée par les statistiques migratoires et les taux de natalité  et fécondité européens bas, au profit d'une population non européenne qui pourrait devenir rapidement majoritaire,

consolidée par des philosophes comme Michel Onfray, qui apparait dans son livre "Décadence", comme résigné et peu encourageant pour la jeunesse.

 

***

 

Vous avez aimé ce blog, aidez-le à vivre, suivez le, en cliquant  ici

et n'oubliez pas de suivre la Lady sur twitter Lady V @lesinfodelady0

Commenter cet article

Pierre Adler 05/05/2017 19:33

J'aime beaucoup Daniel et j'apprécie votre portrait de son personnage politique. Sympa.

Lady V. 06/05/2017 11:49

Merci, nous avons essayé d'avoir du recul.

Alex 23/04/2017 14:20

La liberté d'expression s'arrête là où commence celle des autres, et rien ne peut justifier de soutenir la xénophobie. Par ailleurs, lui-même n'est pas "français de souche", je ne vois donc pas comment il peut se permettre de juger d'autres immigrations.
Extrêmement déçu par votre blog, je ne le lirai plus.

Lady V. 23/04/2017 14:42

Dommage pour moi de perdre un lecteur. Il semblerait que Conversano soit F de S par sa mère ?

Il y a un élément historique qu'il faut que vous ayez en tête. C'est que les immigrés italiens sont très attachés à la France et ses valeurs, et nationalistes (quand ils le sont) car il n'existe pas de nationalisme italien. L'unité italienne n'a été réalisée qu'au 19e siècle par Garibaldi.
Donc tous les italiens aiment la France sur notre territoire. Rome a été envahie par le Celte d'origine gauloise Brennos en 400 av J.C, puis l'Italie par Charlemagne, puis les Vikings, puis Napoléon... La France est dans le coeur, et l'histoire des italiens en France, depuis 2500 ans.. Il ne faut pas l'oublier

Lady V. 23/04/2017 14:27

Vous êtes donc contre une des valeurs de la République, la liberté ?