Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Lady V.

Paroles du Christ : Laisse les Morts ensevelir les Morts (et Tourne la Page, Sois Heureux)

 

Il y aura un an dans quelques jours, Giulia s'est donné la mort. Elle a dit à revoir à son amoureux (qui n'a rien compris) avec beaucoup de tendresse, est rentrée dans son studio, a avalé un cocktail mortel, écrasé dans un grand verre d'eau, et s'est couchée sous une bouillotte.

On était à quelques jours de Noël. Elle était pleine de vie, magnifiquement belle, et avait 60 ans.

 

Giulia

Giulia

 

Quelques jours avant, elle m'avait laissé un message et plusieurs SMS, et me sentant mal et triste, parce qu'elle ne souhaitait pas que je vienne à l'anniversaire de son amoureux, et un peu en colère aussi, je ne l'avais pas rappelée pour ne pas être désagréable avec elle. parce que je me connais, je suis capable de paroles cinglantes quand je suis en colère, et je ne souhaitais pas envenimer les choses, parce que Giulia, je l'appréciais vraiment. J'attendais que ma colère tombe...

Je ne savais pas alors, que Giulia, après s'être disputée avec moi, s'était aussi fâchée avec sa fille, et son petit-fils adulte, et qu'elle cherchait auprès de moi les paroles bienveillantes et réconfortantes qui sont habituellement les miennes...

 

Mais en colère, je me suis tue.

 

Sa disparition, m'est apparue alors, comme incroyable, la messe de ses funérailles dans l'église pleine des cinq cent habitants de tout un village, surréaliste, ainsi que ses cendres dans une si petite urne, comme si soixante ans d'une vie à occuper l'espace, car Giulia avait son avis sur tout, et s'empressait de vous le faire savoir, pouvaient se réduire à cela, en quelques minutes.

 

Alors une petite phrase s'est mise à résonner en boucle dans ma tête :

"C'est de ta faute, tu aurais du la rappeler, et elle ne se serait pas suicidée, tu aurais trouvé les mots, tu les trouves toujours !", petite phrase que je repoussais comme d'un revers de main :

"N'importe quoi, elle voulait mourir depuis longtemps, il lui a fallu des mois pour préparer son cocktail, elle fauchait des médicaments partout, fallait bien qu'elle soit motivée, tu n'aurais rien pu changer !" (Je l'avais appris de la bouche de sa meilleure amie après son incinération)

et j'ai commencé à me réveiller, toutes les nuits, vers quatre ou cinq heures du matin, la poitrine  oppressée, j'avalais une petite pilule anxiolytique, tellement c'était violent,  j'allumais mon ordinateur et regardais des films sur youtube ou des séries, et une fois sur deux je ne retrouvais pas le sommeil, pour partir travailler épuisée.

 

Le phénomène s'est aggravé l'été suivant, et là je ne me rendormais plus jamais après mon petit film, et à la rentrée, cette année, fin septembre j'étais épuisée par des nuits de quatre heures, et j'avais doublé la consommation d'anxiolytiques, jusqu'à ce que j'en parle à une amie psychiatre, qui m'a conseillé un anti-dépresseur.

 

 

Paroles du Christ : Laisse les Morts ensevelir les Morts (et Tourne la Page, Sois Heureux)

 

Là l'enfer a vraiment commencé. L'antidépresseur a libéré quelque chose chez moi, et les angoisses, qui ne venaient que la nuit, sont apparues même le jour. Je ne pouvais plus vivre, je ne pouvais même plus travailler. Au bout de quatre jours j'ai arrêté l'antidépresseur, au bout du rouleau, préférant revenir à l'état initial, qui me permettait quand même de travailler. 

 

Je commençais à songer à l'EMDR, traitement validé des psycho-traumatismes, quand un dimanche soir, dans ma voiture, j'écoutais radio courtoisie, dont je n'aime pas trop les prêchi- prêcha accidentels, mais qui a la particularité d'amener une information alternative et libre et de la musique classique, et une voix douce a tout changé.

 

Ce soir là une voix de femme expliquait sa terrible souffrance au décès de sa soeur qu'elle adorait, et que la seule chose qui l'avait libérée avait été la parole du Christ :

Paroles du Christ : Laisse les Morts ensevelir les Morts (et Tourne la Page, Sois Heureux)

Laisse les morts ensevelir les morts

 

( Evangile Matthieu Mt 8,22 )

 

Jésus pensait qu'il n'y avait pas de temps à perdre en souffrance et que l'on devait laisser les méandres du Royaume des morts au Royaume des morts et des regrets, et s'affranchir de tout cela pour être heureux !

 

Le soir même je ne me suis pas réveillée. Il y a eu encore une ou deux fois, et cela a été terminé dès la mi-octobre).

 

Je dors à nouveau comme une bienheureuse. J'ai retrouvé mon énergie habituelle, que je mets un peu dans ce blog. Et je pense à Giulia avec une infinie tristesse et tendresse...

 

D'autant plus que je redécouvre chaque jours des bijoux qu'elle m'avait offerts et les porte avec reconnaissance en pensant à mon étoile (filante car elle avait la bougeotte) dans le ciel. J'ai toujours cru que nos morts restaient près de nous, tant qu'on pensait encore à eux, pour nous protéger...


 

C'était quelques jours avant Noël. Cela va faire un an.

 

 

Paroles du Christ : Laisse les Morts ensevelir les Morts (et Tourne la Page, Sois Heureux)
Paroles du Christ : Laisse les Morts ensevelir les Morts (et Tourne la Page, Sois Heureux)
Paroles du Christ : Laisse les Morts ensevelir les Morts (et Tourne la Page, Sois Heureux)

Commenter cet article