Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Galaad

L'arbre d'Or

L'arbre d'Or

Les premières traces de présence humaine sont attestés au néolithique avec de nombreux ensembles mégalithiques aux lisières de la forêt.

A l’aube du Moyen Age, lors de l’arrivée des Bretons quittant la Grande Bretagne menacée par les invasions, Brocéliande fait partie de la Domnonée, dont le roi Judicaël aurait vécu près de Paimpont.

D’autres rois de Bretagne auraient eu leur résidence aux alentours de la forêt comme le roi Salomon, installé à Plélan-le-Grand au IXe siècle.

Au XIe siècle, les seigneuries de Gaël, Montfort et Brécilien se partagent la forêt. La région est sur une ligne de conflits près des Marches où Bretons, Francs et Normands bataillent.

La Fontaine de Jouvence

La Fontaine de Jouvence

Lancelot et la sorcière

Lancelot et la sorcière

Le Vitrail du Graal

Le Vitrail du Graal

C’est avec les Plantagenêt que la légende arthurienne s’enracine dans la région. Le Roman de Rou, écrit au XIIe siècle par l’écrivain normand Robert Wace sur une commande d’Henri II Plantagenêt, évoque une forêt de Bréchéliant et une fontaine de Béranton ayant des caractères merveilleux, notamment d’obtenir de la pluie en versant de l’eau sur son perron :

« Parmi une forêt épaise
Sont maintes voies félonesses
De racines et d’épines pleines.
Or c’est Brocéliande
Une forêt en une lande
Une forêt mult longue et lée
Qui en Bretagne est mult louée.
La fontaine de Barenton
Sort d’une part près le perron…
Là il est beau voir les fées
Et plusieurs autres merveilles…
Quand viennent les chasseurs
à Barenton par grande chaleur
Avec leur cor d’eau puiser
Et le perron dessus mouilléer
On voit de suite la pluie tomber…»

L’invention de Brocéliande en Bretagne continentale doit ainsi être replacée dans un cadre autant historique que culturel. En effet, le roi Arthur est une pièce maîtresse de la politique des Plantagenêt pour asseoir leur légitimité historique en grande et en petite Bretagne.

Roi Arthur et ses Chevaliers

Roi Arthur et ses Chevaliers

L'hôtié de Viviane

L'hôtié de Viviane

Tout au long des XIIe et XIIIe siècles, Chrestien de Troyes, Robert de Boron, vivant dans la suite des Plantagenêt, suivi en Angleterre par Thomas Malory et en Allemagne par Wolfram von Eschenbach ont contribué au développement de la Geste arthurienne et du légendaire de la Table ronde qui deviendra ainsi un mythe majeur de l’Europe.

Mais c’est surtout au XIXe siècle, avec l’essor du romantisme, que l’imaginaire de la Table ronde connut un regain d’enthousiasme et que la forêt de Paimpont conquit définitivement le titre de Brocéliande avec le Val sans Retour, la fontaine de Barenton, le tombeau de Merlin, etc.

Le Val sans Retour

Le Val sans Retour

L'étang du Val sans Retour

L'étang du Val sans Retour

la Chapelle de Tréhorenteuc

la Chapelle de Tréhorenteuc

le tombeau de Merlin

le tombeau de Merlin

 

Lire l'intégralité de l'article sur l'Institut Iliade

Contes et Légendes de Brocéliande

Contes et Légendes de Brocéliande

Commenter cet article