Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Galaad

CELTES : Qui était le chef de guerre BRENNOS ?

Chef de Guerre gaulois né en Gaule (non romaine) vers 420 av J.C. mort en Italie..

  • Son nom pourrait également signifier corbeau. En effet, il était très fréquent pour les Celtes de donner aux personnes des noms d'animaux, que ce soit pour souligner une ressemblance physique ou a fortiori un trait de caractère commun à l'animal. Or, le dieu celtique Brennan ou Bran, dieu de la guerre, était souvent représenté sous la forme d'un corbeau appelé « le corbeau béni ».
  • Il Il viendrait de la racine gauloise Brenn, signifiant « chef de guerre »
  • Enfin, certains auteurs affirment que c'est grâce aux exploits et à l'immense notoriété du chef gaulois que le mot Brennos a pris cette signification de chef de guerre

 

Brennos

Brennos

On le connait grâce aux écrits de Tite Live qui écrit sur lui 300 ans plus tard.

Grand conquérant, il réussit à unifier toutes les tribus Sénones en prenant le contrôle de la totalité de la Romagne et des Marches (Italie).

Il bat l'armée Romaine  le 18 juillet - 390 sur la rive gauche du Tibre, à l'endroit où se jette un modeste affluent, le ruisseau appelé Allia, qui donna son nom à la bataille ( Bataille de l'Allia)
 

Gaulois en vue de Rome - Évariste-Vital Luminais

Gaulois en vue de Rome - Évariste-Vital Luminais

Il assiège Rome pendant 7 mois.

En proie à la famine, les assiégés finissent par négocier leur reddition contre rançon. La tradition rapporte que celle-ci est de 1000 livres d'or. Lors de la pesée de la rançon, les historiens rapporteront également que les Gaulois utilisent à cette occasion des poids truqués. Aux protestations romaines, Brennos répondra de manière éloquente en ajoutant son épée aux poids incriminés, se justifiant du droit des vainqueurs par la phrase « Vae Victis » (« Malheur aux vaincus »)

CELTES : Qui était le chef de guerre BRENNOS ?

Il pille et envahit Rome  dans la foulée. Et durant la mise à sac de la ville, des écrits romains racontent que des oies bénies par Junon auraient alerté les défenseurs romains du Capitole, qui étaient endormis, de l'arrivée des assaillants gaulois, leur permettant ainsi de préserver le Capitole et ses nombreux temples du sort qu'avait connu le reste de la ville.

On pense généralement aujourd'hui que cette histoire a été inventée de toutes pièces par les Romains désireux d'effacer la honte subie et de redorer l'image de l'armée romaine.

Toujours est-il qu'il semble battu lors d'une deuxième bataille contre les Romains du Dictateur Camille.

 

Brennos et les tribus gauloises sont donc forcés de se replier dans le nord de l'Italie, où le chef gaulois s'éteindra.

 

Il persiste encore beaucoup de descendants celtes dans les petits villages de Lombardie Breno et Bienno (province de Brescia ) qui est l'ancienne ville celte de Brixia.

 

Voir le film sur les coalitions Celtes et Brennos de 53 mn :

Commenter cet article