Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Arthur

Qui est le CHEF DE GUERRE ARMINIUS le Chérusque, dit  Hermann ?

Arminius est un jeune noble germain.

Issu d’une famille noble, Arminius est élevé à Rome

Il nait en -17 / -18 avant JC, dans une famille noble.

Son père, Sigimerus, chef barbare germain, est opposé à l’alliance avec Rome. Pourtant les tribus Chérusques, dont il est issu, ont signé un pacte avec les Romains. Le jeune homme est donc envoyé à Rome, comme otage, avec son jeune frère, Flavius le Blond.

Il avance aussi loin que possible dans les grades militaires, et obtient la citoyenneté romaine, et le statut de noble équestre,

 

Qui est le CHEF DE GUERRE ARMINIUS le Chérusque, dit  Hermann ?

Il est envoyé sur le front germain avec Varus

 

Peu de temps après, en 7/8, Arminius est envoyé en Germanie

Il  est ensuite envoyé avec Varus sur le front de l’Est.

Varus est un homme à la fois dur et expérimenté. Il revient d'Orient où il a durement maté une révolte juive, et il sait qu’il arrive dans une région où les romains sont détestés. Malgré les alliances passées, les impôts sont trop lourds sur une population pauvre, qui a déjà du mal à se nourrir, et l’armée exerce une pression forte sur les ressources locales.

 

Arminius se retourne contre Varus

 

Durant l’été, Arminius commence à tenter de fédérer les tribus Chérusques contre Varus. Il joue un double jeu, continuant à commander les troupes auxiliaires.

A l’automne, Arminius a réussi à unir les Chérusques, les Marses, les Chattes et les Bructères. Il va saisir l’occasion d’une marche de Varus pour frapper.

 

Le massacre de la forêt de Teutoburg

 

Varus revient d’une marche vers l’est de la province, à la tête de trois légions, des cohortes auxiliaires commandées par Arminius, et de cohortes de légionnaires et de cavalerie. Entre 20.000 et 25.000 hommes, accompagnés de nombreux civils.

Il  ne prête pas attention aux rapports des éclaireurs qui lui signalent des attroupement germains. Il se détourne même de la route habituelle vers Haltern pour aller prêter son aide à une tribu. Dans un terrain sombre, marécageux et accidentés, par un temps de pluie et de brouillard, son armée s’étire en longueur, sur une bande de terre étroite de 1km, sur 6 km de long, bordée de marais sur la droite, de collines boisées sur la gauche.

.

Kalkriese, le site de la bataille de Teutoburg

Kalkriese, le site de la bataille deTeutoburg de Marcus Schweiss,
 

Les Germains en embuscade frappent, et les cohortes d’Arminius se retournent, attaquant les Romains.

 

Pendant trois jours les Romains vont tenter de résister, abandonnant  les chariots des civils, qui seront brûlés et pillés. Le deuxième jour, les attaques s’intensifient. Les Germains sont de plus en plus nombreux, légèrement armés et vêtu, presque nus, alors que les Romains sont alourdis par leur équipement imbibé de pluie et de boue.

 

Presque tous les Romains sont massacrés, Varus se suicide sur son épée, les autres chefs romains meurent ou sont faits prisonniers, et deux des trois aigles romaines en or des légions sont prises par les Germains, qui les consacrent dans leurs sanctuaires.

 

L’arrêt de la progression romaine en Germanie

 

Dans la foulée, tous les camps romains sur la rive droite de la Weser, à l’exception d’Alesio, sont détruits.

 

A Rome, Auguste est frappé par le désastre. Tacite rapporte qu’il se réveille la nuit, réclamant à Varus de lui rendre ses légions perdues.

 

Surtout, malgré une campagne de représailles qui sera menée par Germanicus avec un certain succès, c’est l’arrêt de la progression romaine. Rome fixe définitivement sa frontière sur le Rhin.

Arminius et Thusnelda

Arminius et Thusnelda

 

Le mariage avec Thusnelda



Auréolé de sa victoire, Arminius épouse Thusnelda, la fille de Ségeste, et s' enfuit avec elle pour se marier discrètement. Ségeste, n'hésitera pas à trahir sa fille et la livrer aux Romains.

 

Il auront un fils, Thumelicus,

Thusnelda prisonnière

Thusnelda prisonnière

 

La répression romaine

 

 

Vue sur la forêt de Teutebourg

Vue sur la forêt de Teutobourg de eazy

 

A partir de 13 après JC, l’empereur Tibère confie à Germanicus des troupes importantes : huit légions, et près de mille navires. Il pénètre régulièrement en Germanie avec ses 80.000 hommes, mais de son côté Arminius fédère toujours des troupes nombreuses.

 

Après un massacre effectué pendant une nuit de fête germaine, et la destruction du temple de Tanfana, Germanicus retrouve le champ de bataille de la forêt de Teutobourg. C’est un spectacle de mort et de désolation, les squelettes blanchissent au soleil.

 

Inguiomer, l'oncle d’Arminius, attaque trop tôt le camp romain, et malgré de lourdes pertes, le romain Caecina arrive à sauver une partie de son armée.

 

Emmenée à Rome, alors qu’elle est enceinte, Thusnelda fera partie du triomphe de Germanicus, le 16 mai 17. Son fils, sera élevé à Ravenne, comme gladiateur,  et mourra dans les arènes vers 16 ans. Thusnelda,ne reverra jamais la Germanie.

 

La dernière bataille a lieu sur la Weser, à Idistaviso. A nouveau, Inguiomer ne respecte pas les instructions militaires, ce qui sauve les romains.

 

Les romains sont militairement vainqueurs, réussissant à reprendre les aigles volées aux légions de Varus.

Mais  Tibère décide de mettre fin aux campagnes de Germanie, et ce n’est que bien plus tard, sous Claude, que le troisième aigle sera retrouvé et repris, et les derniers prisonniers romains libérés.

 

La fin d’Arminius

 

Après avoir fait face aux Romains, et obtenu le retrait de la colonisation romaine, Arminius doit maintenant faire face aux ennemis « de l’intérieur », en particulier à Marbod, qu’il ne pourra pas vaincre en Bohême, mais qu’il empêchera de conquérir la Germanie.

 

Il reste toute sa vie fidèle à son amour pour Thusnelda et réussit a avoir de ses nouvelles via son frère, toujours pro romain.

 

Il doit affronter la fronde des chefs germains et finalement, en 21, il meurt assassiné par un Chérusque, avant d’avoir atteint ses trente ans.

 

Il sera hautement considéré par les romains, qui respectent en lui un chef de guerre talentueux. Il est en pratique un des rares à avoir imposé une réelle défaite aux Romains, et à avoir pu arrêter l’extension de l’Empire.

 

 

D'après Culturomonde.

 

Ce n'est que 460 ans  plus tard que tombera l'Empire Romain d'Occident sous les invasions barbares.

Commenter cet article