Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Arthur

Empire romain d'Occident et d'Orient en 476

Empire romain d'Occident et d'Orient en 476

 

L' Empire Romain d'Occident s'est délité sur ses 75 dernières années de 400 à 476.

Les raison de la décadence, ont fait l'objet de nombreuses théories controversées :

1. Parmi elles, celle Végèce (quasi contemporain de la chute) qui accuse la "barbarisation" de la société, sa léthargie et sa complaisance vis a vis des barbares qu'il intégra largement.

2. Une autre plus complexe de Bryan Ward-Perkins associe 3 facteurs de déclin en un cercle vicieux : d'instabilité politique, d'invasion étrangère, et une réduction des revenus des taxes

3. D'après la théorie de Gibbon, la présence de mercenaires barbares a favorisé leur retournement contre les citoyens romains.

4. Bury souligne que c'est l'association de facteurs aléatoires comme les mercenaires barbares, et l'expansion germanique qui a provoque le déclin, qui aurait pu être évité.

5 . Heather pense que la vraie raison est la guerre contre les Perses Sassanides pendant environ les 50 ans précédent qui a appauvri financièrement l'Empire et qu'ensuite les autres facteurs sont survenus.

plus une série d'autres théories plus fantaisistes.

 

***

On peut donc cependant retenir une accumulation de facteurs aggravants :

Trop grand, l'Empire avait annexé trop de cultures différentes, et laissé trop de pouvoir aux administrations annexées. Petit à petit les tensions ethniques étaient devenues ingérables, en l'absence de pouvoir politique fort et de ressources financières pour entretenir une Armée bien équipée, capable de maintenir l'ordre à l'intérieur, et à l'extérieur des frontières,

Les coûts d'entretien des Armées, utilisées d'abord pour le maintien des frontières du Sud, avec la Perse Sassanide, puis l'arrivée de l'expansionnisme germanique au Nord étaient devenus exhorbitants.

Ces coûts générèrent une crise financière ingérable  qui entraina le délitement de toutes les institutions, ainsi que des luttes intestines pour prendre le pouvoir.

Il y eut un temps, malgré la barbarie du Hun Attila, une vraie possibilité de forte personnalité pour reprendre les rennes, mais il est mort prématurément.

L'arrivée des Burgondes, des envahisseurs germaniques  provoqua de nouvelles tensions, et sans solution, les territoires furent abandonnés aux barbares.

Puis arrivèrent les Wisigoths, l'Empire romain d'Orient envoya à la rescousse un nouvel Empereur Julius Népos et c'est le moment que choisit le chef d'armée Burgonde pour abandonner Rome et se nommer Roi. Julius Népos ne sut pas bien s'entourer.

Se déchirèrent ensuite des chefs rivaux, dont l'un Oreste ne tint pas ses promesses, déclenchant la colère de son armée qui sèma le chaos. Son rival Flavius Odoacre, un soldat germanique d'origine skire, tribu alliée aux Huns, dit Odoacer se nomma roi, barbare, et c'en fut fin de l'Empire d'occident.

 

Bref, affaibli sur tous les plans, politique, économique,  social, et religieux, l'Empire Romain a été submergé...

 

D'après Wikipedia

 

 

***

L'avis positif d'Arthur

Une vraie leçon d'histoire qui devrait nous servir en ces temps troublés, de migrations, de déficits économiques, de tensions religieuses et ethniques...

A méditer.

 

Commenter cet article