Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Arthur

Sean Connery dans James Bond

Sean Connery dans James Bond

L'occasion de découvrir pour la première fois nombre de gadgets utilisés par les "vrais" James Bond.

 

Dans une semi-pénombre propice au mystère, le visiteur découvre 380 objets historiques sortis de la mallette du parfait espion, exposés pour certains pour la première fois, prêtés notamment par la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) ou le Combined Military Museum de Maldon (Grande-Bretagne).

 

Chacun peut ainsi frissonner devant les chaussures à semelles-lames, les cigarettes ou rouges à lèvres-pistolets, les appareils photos miniaturisés, les bagues à cyanure, la machine allemande de cryptage Enigma, le fusil et la dague ayant appartenu au célèbre Lawrence d'Arabie

jusqu’au fameux "parapluie bulgare" utilisé notamment par les services de l’ex bloc-soviétique pour empoisonner les ennemis du régime à la ricine.

 

 

chevalière à cyanure

chevalière à cyanure

Et admirer les « vrais » costumes portés par James Bond et OSS117, prêtés respectivement par les studios EON (Londres) et le musée Gaumont (Neuilly-sur-Seine), les commissaires de l’exposition ayant souhaité mettre fiction et réalité en écho.

 

D'après l'article de Sciences et Avenir

Jean Dujardin dans OSS 117

Jean Dujardin dans OSS 117

Un monde de l'ombre qui s'expose en plein jour.

 

Vous y croiserez des taupes, des agents doubles et Lawrence d'Arabie, entre autres...

Si vous êtes un amateur des romans de John Le Carré ou de Ian Fleming, cette exposition est pour vous.

Et ce qui est intéressant, c'est que les vrais espions y sont aussi. 

 

C'est un monde de l'ombre qui s'expose en plein jour. L'occasion, rare, d'aller vérifier ce qui est faux et ce qui est vrai.

 

D'après France 3

 

 

Guerres secrètes
Musée de l’Armée des Invalides, Paris
Du 12 octobre 2016 au 29 janvier 2017
Ouvert tous les jours (sauf 25 décembre et 1er janvier) de 10H à 17H.

 

 

***

La conclusion positive d'Arthur :

A voir absolument !

Peter O'Toole

Peter O'Toole

Commenter cet article